champagne sabré

Mode d’emploi pour un sabrage de champagne réussi

La période des Fêtes approche à grands pas et vous désirez ouvrir les festivités de manière spectaculaire ? Que ce soit pour marquer le passage d’une année charnière ou pour souligner avec éclat la chance d’être réunis en famille, le fameux sabrage du champagne est probablement la manière la plus théâtrale de porter un toast.

Nous avons donc conçu un guide détaillé en 5 étapes afin de vous aider à approcher cet art centenaire avec confiance.

Vous avez dit sabler ou… sabrer le champagne ?

Petite précision sémantique ici…

« Sabrer le champagne » est le terme qui fait référence à l’action d’ouvrir une bouteille en faisant sauter son goulot à l’aide du côté non tranchant d’un couteau (ou d’un objet du même type).

« Sabler le champagne » est une expression différente, autrefois utilisée pour parler de la mise au frais des bouteilles et qui signifie de nos jours « boire du champagne pour célébrer un événement joyeux » (Office québécois de la langue française, 2019).

Les deux prononciations sont semblables, mais le sens, lui, est bien différent.

Comme nous traitons bel et bien du sabrage du champagne, munissez-vous de votre plus beau sabre et suivez le guide !

Préface – Un peu d’histoire

Le sabrage du champagne est une technique qui tire son origine du Premier Empire (régime impérial français, de 1804 à 1815). À l’époque, après chaque victoire militaire, les hussards, cavaliers de l’armée napoléonienne, ouvraient les bouteilles de champagne « à la hussarde ». Pour rendre hommage à la victoire et aux femmes, ils les débouchaient d’un geste magistral, faisant sauter le goulot de la bouteille avec leur sabre, d’où l’expression « sabrer le champagne ». À l’occasion d’une de ces grandes fêtes, Napoléon aurait même déclaré : « Dans la victoire, vous méritez du champagne, dans la défaite, vous en avez besoin ».

Napoleon champagne

 

Étape 1 – La température

Assurez-vous d’avoir en main une bouteille très froide (idéalement, elle aura pris un bain de glaçons ou aura fait un séjour dans le congélateur). La température a une incidence sur un sabrage réussi, puisque le choc thermique fait partie de l’équation gagnante.

Ne sabrez surtout pas une bouteille que vous venez de recevoir, car elle a trop voyagé.
La bouteille doit être au repos depuis 24 h.

Champagne dans un bol de glace

Étape 2 – La préparation

Déshabillez la bouteille de l’emballage d’aluminium qui recouvre le col et détachez le muselet, cette attache qui encercle le goulot. Une fois cette étape exécutée, veillez à toujours garder votre pouce sur le bouchon pour vous assurer qu’il ne décide pas de faire cavalier seul et de partir en fou !

Ouverture du champagne

Étape 3 – Ligne de faille

Vous devez maintenant repérer la couture de la bouteille, soit cette fine ligne qui marque la soudure dans le verre. C’est sur cette ligne que vous glisserez votre objet de sabrage afin de provoquer une cassure dans le goulot. Puisque tous n’ont pas un sabre à portée de la main, utilisez un couteau de chef (du côté opposé à la lame), le manche d’une louche en métal ou tout objet résistant capable de faire grande impression sur vos invités.

ligne de faille

Étape 4 – Le coup d’envoi

En tenant la bouteille par la base, assurez-vous de la pointer dans un espace libre d’objets fragiles et de cibles potentielles. Dans un mouvement sec et confiant, glissez votre outil de sabrage sur la couture, jusqu’à frapper le bourrelet inférieur du goulot. Le geste doit être long et harmonieux : ce n’est pas la force qui prime, mais la précision.

sabrage du champagne

Étape 5 – La fête

Une fois la bouteille sabrée et l’opération réussie avec succès, assurez-vous d’avoir des verres à portée de main afin de prévenir les débordements.

C’est maintenant l’heure de célébrer et de lancer la fête. Santé !

– Équipe Lulu événements

Découvrez Lulu événements