Expérience gustative : faire appel aux 5 sens de vos convives ! 

Cap sur l’essentiel, voici nos conseils pour une expérience gustative réussie !
Temps de lecture
3 min

Expérience gustative : faire appel aux 5 sens de vos convives ! 

Cap sur l’essentiel, voici nos conseils pour une expérience gustative réussie !
Temps de lecture
3 min
Écrit par
Maëlle Advocat-Courageot

Expérience gustative : faire appel aux 5 sens de vos convives ! 

Cap sur l’essentiel, voici nos conseils pour une expérience gustative réussie !
Temps de lecture
3 min
Écrit par
Maëlle Advocat-Courageot

Quand il s’agit de nourritures et de boissons, les possibilités sont nombreuses ! L’expérience gustative représente une étape essentielle dans la gestion d’un événement. Une étape qui demande un sens du détail, et joue un rôle majeur dans la création des relations interpersonnelles !
C’est aussi une occasion de créer une expérience sur-mesure en faisant appel aux 5 sens de vos convives. À ce propos, il est probable que vos invité·es arrivent avec certaines attentes sur ce qui sera proposé dans leurs assiettes ou verres. Comme tout défi est bon à prendre (surtout chez Lulu), on vous propose de surpasser ces attentes !
Cap sur l’essentiel, voici nos conseils pour une expérience gustative réussie !

Comprendre vos invités

Ici, on fait appel à l’ouïe, pour être à l’écoute de vos invités.

Dans un premier temps, soyons inspirés par nos invités ! Posons-nous la question : ont-ils des régimes et restrictions alimentaires ? Il y a-t-il un menu qui pourrait mettre tout le monde d’accord ?
Durant la période de préproduction de l’événement, discutez avec vos fournisseurs du menu le plus en accord avec votre public cible. Options végétariennes, sans lactose et sans gluten : de la variété en veux-tu en voilà (comme on dit !)

Le petit conseil Lulu : Si vous avez recours à un nouveau fournisseur, organisez une séance d’essai avec eux ! Après tout, il est toujours agréable de passer un moment avec vos collaborateur·ices pour découvrir une palette de saveurs ! Au fil du temps, vous aurez un répertoire affiné de traiteurs et professionnels de la restauration et serez imbattable sur le sujet !

Il en va de même pour les boissons : tout le monde ne boit pas forcément de l’alcool, alors pensez aussi aux options non alcoolisées, mocktails et compagnie. Étiquetez vos boissons, et formez votre équipe sur le terrain à propos de l’importance de proposer des alternatives non alcoolisées.
Qui dit menu varié, dit invité·es satisfaits !

Accédez à nos meilleurs conseils
Lulu vous accompagne

Le moment idéal de consommer local !

Cette fois-ci, on fait appel au goût !

Lors de la sélection des fournisseurs : foods-trucks, restaurants… Ce sont peut-être les grandes enseignes qui vous viendront en premier.
Optez pour des acteurs locaux ou petits commerces, peut être une bonne alternative. Cela permet de renforcer le tissu social et économique de votre ville. Tout en faisant découvrir de nouveaux horizons à vos invité·es.

Mode d’emploi en cas de gaspillage

Le toucher : qu’est-ce qu’il vous reste sur les mains à la fin de votre événement ?

 

 

Votre événement est fini, vos invité·es ont bien mangé, et ils ont même découvert de nouvelles aventures culinaires. Mais voilà, il vous reste beaucoup de nourriture…
Plusieurs options s’offrent à vous : prévoir des boîtes à emporter (et le petit budget qui va avec) pour vos invités, ou –ce que fait souvent Lulu événements- contacter une banque alimentaire !
Pour vous orienter, vous trouverez ici un répertoire d’associations dans le Grand Montréal. L’idéal serait de faire votre propre veille de marché, là où vous vous trouvez !

Les précieux conseils de Lulu continuent…
Nous vous conseillons de les contacter à l’avance pour discuter des dons de nourriture provenant d’un événement, des conditions sanitaires, des logistiques de transport, et de leurs politiques et capacités. Celles-ci, en effet, peuvent varier d’une association à une autre.
La meilleure solution reste de prévoir des quantités raisonnables. “Pour un cocktail, prévoir 6 à 8 bouchées par personne, et un verre par heure et par personne. Pour un cocktail dînatoire, prévoir entre 16 à 18 bouchées dont 2 sucrées” nous dit Mirella Di Blasio, fondatrice de Lulu événements.

L’idée croquante

Finalement, on parle de la vue : comment en mettre plein la vue à vos invités ?

 

Une belle manière de surpasser les attentes de vos invité·es, c’est de les surprendre !
Que diriez-vous si on vous disait que vous pouviez manger votre assiette ? Et oui, il existe des assiettes comestibles à base de pâte de riz, ou encore de feuilles d’algues. Le petit bonus : pas de vaisselle ! Une alternative surprenante et écoresponsable.
Autre voie à entreprendre : la cuisine moléculaire, ça vous parle ?
C’est un mélange entre science et art culinaire. On joue avec les textures et les couleurs pour proposer une expérience artistique et sensorielle. On obtient des bulles de jus de fruits, du nitro popcorn, chauds-froids simultanés et plus encore. Innovant et complexe, de quoi en mettre plein la vue à vos convives !

 

Un parfum de réussite

Vous l’aurez compris, ce n’est pas forcément l’idée la plus folle qui va gagner le cœur et l’estomac de vos convives. Mais bel et bien celle qui convient le mieux à votre public cible. Un peu d’analyse, de sélection et de précision. À la lumière de ces éléments, fruits de 20 années d’expérience, vous maîtriserez l’art de satisfaire les papilles de vos invités à la perfection !

RÉALISER UN ÉVÉNEMENT AVEC NOUS ?